Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 07:22

Région Auvergne
Département du Puy de Dôme
Préfecture Clermont-Ferrand
Sous-préfecture Issoire et Riom
Villages du Livradois Forez
c'est une succession de plateaux granitiques boisés, entaillés par une multitude de cours d'eau et séparés par la vallée de la Dore, affluent de l'Allier. Cette Auvergne que l'on dit "côté Soleil levant" est un trésor de savoir-faire et de traditions.
Les villes coutelières et papetières agrémentent le paysage ; les jasseries des Hautes Chaumes sur les monts du Forez et les nombreux musées et châteaux jalonnent la Route des Métiers.

Villages du Livradois Forez 2

Chateldon (Photo Romary sur http://commons.wikimedia.org) : au pied du massif granitique des Bois Noirs, le village était au XIIIe siècle sous la protection d'un château fortifié hissé sur un éperon au confluent du Chasserelle et du Voiron. Le bourg s'entoura au XIVe siècle d'une enceinte fortifiée et dépendit tour à tour du Bourbonnais et de la Basse Auvergne. Au nord est du château s'élève le beffroi marquant l'entrée du bourg castral qui présente une série de vieux logis aux murs de granit, certains avec tourelle ou ossature à pans de bois. La tuile canal s'est substituée à la petite tuile plate des anciens toits bourbonnais dont subsistent encore quelques exemplaires. La bourgade appartient aux petites cités de caractère du Puy de Dôme.

Arlanc (Photo Octave Belmont) : le promeneur se rendant dans cette ville du Livradois ne restera pas insensible aux charmes de curieux potagers. Tout le long de son éperon rocheux, Arlanc offre une mosaïque de jardins en terrasse entourés de murets en pierre. Pour atteindre la ville basse après avoir visité l'église romane St Pierre, il suffit d'emprunter une venelle qui relie la ville haute à la ville basse. Cette venelle navigue entre les jardins en terrasse de la cité.

Olliergues : organisé autour du château, de forme circulaire, le bourg connut fin XVe, début XVIe siècle un important développement marchand grâce à l'essor du tissage des toiles de chanvre, effectué à la ferme par les paysans tisserands. Autour de l'ancienne halle du quartier du Pavé, se tenaient les grandes foires textiles. Dans cette bourgade, quelques demeurent évoquent encore cette époque : celle des marchands avec sa façade à colombage, l'hôtel de la Brosse et sa cour intérieur, d'autres sont pourvues de tour d'escalier et encorbellement.

Blog en pause
Je passe vous donner de mes nouvelles
En ce moment je suis toujours trop prise pour me rendre sur mon blog mais tout va bien
Je vous souhaite de passer un bon week-end et sacez que je ne vous oublie pas
Votre amie
Janine

Repost 0
Published by janine
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 05:00
 
 

Que cette colombe
symbole de la paix
puisse nous apporter la paix
partout dans le monde
Et que chaque peuple puisse vivre dans la dignité

 


La Pentecôte
De:Giotto
Pentecôte ou le cinquantième jour
La Pentecôte vient du grec ancien πεντηκοστή [pentèkostè] : cinquantième (jour après Pâques) ; en grec moderne, on prononce [pénticosti].
Au centre de la vie chrétienne, on a la fête de Pâques. Le Carême représente une période de 40 jours (du latin quadragesima : quarantième) de jeûne avant Pâques. Il culmine avec le Vendredi Saint, jour de la crucifixion de Jésus. Puis, le dimanche de Pâques, c'est la bonne nouvelle du Jésus ressuscité que l'on fête avec joie. Opposé au Carême, la période de 40 jours après Pâques commémore le temps de Jésus revenu sur Terre. Ce sont des jours de fête. L'Ascension célèbre les adieux de Jésus qui s'envole dans les cieux. Mais pour nous consoler, la Pentecôte célèbre la venue du Saint Esprit. Si le corps de Jésus n'est plus, son esprit demeure. Pour toujours. Ad vitam æternam.
Pourquoi 50 jours ? Si la période de 40 jours possède un sens symbolique dans la Bible, celui de 50 n'évoque rien de biblique. En réalité, le chiffre symbolique, c'est le chiffre 7 ! Comme les 7 jours de la semaine. Et la Pentecôte a lieu 7 semaines (de 7 jours) après Pâques. Et si on obtient le chiffre 50 (et non 49) c'est dû à la façon antique de compter : le premier jour compte pour un jour. Cette façon de compter se retrouve dans certaines expressions : dans 8 jours, c'est dans 1 semaine ; dans 15 jours c'est dans 2 semaines...
Le dimanche de Pentecôte a lieu le 50e jour après le dimanche de Pâques. Le lundi de Pentecôte, comme le lundi de Pâques, n'a pas de signification en rapport avec la Bible.
Le dimanche de Pâques célèbre le retour du corps de Jésus, le dimanche de Pentecôte célèbre le retour de l'esprit saint de Jésus.

 


La Pentecôte juive
À l'origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue aussi une fête religieuse, exactement comme la Paque juive. Elle porte le nom de Shavouôte ou fête des semaines car elle a lieu 7 semaines après Pâque. On l'appelle aussi la fête des prémices, Pâque étant la fête des semences.
Puis, dans un second temps, les Hébreux ont donné un sens religieux à cette fête agricole. Pentecôte célèbre le don de la Torah. Au sens strict, la Torah désigne les cinq premiers livres de la Bible: le Pentateuque ; au sens large, il désigne l'Ancien Testament. La Torah est un livre sacré que Dieu a donné à son peuple. Le judaïsme est une religion du livre. L'islam qui apparaîtra plusieurs siècles plus tard est aussi une religion du livre : le Coran.


.



 L'esprit saint
Les auteurs de la Bible se sont inspirés du judaïsme : ils ont récupéré une fête juive en lui donnant une nouvelle signification. Ce n'est pas le don de la Bible que le christianisme célèbre mais le don de l'esprit saint. Le judaïsme est une religion du livre ; le christianisme est une religion de l'esprit.
La lettre tue, l'esprit vivifie.
Paul de Tarse (2 Corinthiens III, 6)
Celui qui obéit au texte sacré au pied de la lettre peut commettre des crimes. Paul de Tarse montre ainsi que les autorités religieuses ont condamné Jésus parce qu'ils lui reprochaient de ne pas être fidèle à la loi de la Bible.
Il ne s'agit pas de condamner la Bible mais de comprendre que l'esprit est plus important que le livre. Plutôt qu'une religion, le christianisme est avant tout une spiritualité.
Avec le christianisme, on change radicalement la façon de concevoir Dieu. Jésus est l'homme qui fait descendre Dieu sur Terre. Celui qui aime Dieu mais n'aime pas son prochain n'aime pas Dieu. L'amour de Dieu n'est rien sans l'amour du prochain.
L'esprit saint, c'est avant tout l'esprit de fraternité. Un être saint, c'est un être de grande bonté, un être qui aime son prochain plus que tout. L'esprit saint, c'est l'esprit d'amour qui nous
anime et nous fait aimer notre prochain comme nous-mêmes.
Rendre grâce à l'esprit saint, c'est rendre grâce à l'esprit de fraternité. C'est esprit qui doit régner sur Terre comme au Ciel. C'est un esprit d'amour fraternel, amour universel qui agit en nous comme une force extraordinaire. C'est cet amour qui fait transporter des montagnes !
L'essence du christianisme, c'est l'amour du prochain. Pour comprendre l'esprit de Jésus, il suffit de lire la parabole du bon Samaritain. Jésus critique les prêtres, qui disent ce qu'il faut faire mais ne sont pas capables d'aimer leur prochain.
L'esprit saint est en nous! C'est à nous d'aimer l'autre ! C'est à nous de faire le premier pas ! Cessons de réclamer un esprit qui nous vienne du ciel ! Aide-toi et le ciel t'aidera ! Aime et tu seras aimé ! Aime avant de chercher à être aimé !
[drapeau de la fraternité]

 

 
Repost 0
Published by janine - dans pentecôte
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 05:00

Région Auvergne
Département du Puy de Dôme
Préfecture Clermont-Ferrand
Sous-préfecture Issoire et Riom
Villages du Livradois Forez
'est une succession de plateaux granitiques boisés, entaillés par une multitude de cours d'eau et séparés par la vallée de la Dore, affluent de l'Allier. Cette Auvergne que l'on dit "côté Soleil levant" est un trésor de savoir-faire et de traditions.
Les villes coutelières et papetières agrémentent le paysage ; les jasseries des Hautes Chaumes sur les monts du Forez et les nombreux musées et châteaux jalonnent la Route des Métiers.

Villages du Livradois Forez 1

Billom (Photo Emile Taillefer) : ce village de charme se présente sous d'étroites rues pavées bordées de maisons à pans de bois et de petits boutiques, de portails sculptés, de fenêtres à meneaux qui ça et là accrochent le regard. Aujourd'hui, les murs de la vieille ville racontent le passé médiéval de la cité comme l'église St Cerneuf de style gothique poitevin, l'église St Loup de style gothique médiéval ou son beffroi du XVIe siècle. Les maisons à pans de bois sont bâties selon un système de construction assez simple, un assemblage de pièces de bois rempli d'un hourdis. Le visiteur sera charmé par sa visite après avoir découvert la place du marché au chanvre et la place de la halle.

Vollore Ville (Photo Commune de Vollore) : vieux bourg bâti dans un site plutôt charmant à l'emplacement d'un castrum antique ravagé au VIe siècle, Vollore Ville était situé sur l'ancienne voie romaine "Agrippa" reliant Lyon à Saintes. Intéressante église, en partie romane et en partie gothique, le village conserve également son imposant château. De l'enceinte médiévale il ne reste que le donjon et la salle des gardes, largement remaniés au XVIIIe siècle : le corps de bâtiment est en granit blond.

Auzelles : installé dans les collines au milieu des bois, c'est un petit village de caractère typique des monts du Livradois. Le village resserre ses quelques maisons de pierre autour de son église fortifiée. Juché sur un promontoire rocheux, il attire le regard. Au centre, à côté de la place, préside l'église St Blaise : des peintures murales ornent sa chapelle absidiale sud et deux cloches du XVIIe siècle égrènent gaiement les heures.


 

 

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 05:00

Région Auvergne
Département de l'Allier
Préfecture Moulins
Sous-préfecture Vichy et Montluçon
Montagne Bourbonnaise
Villages de Montagne Bourbonnaise
Il faut découvrir cette région à pied grâce aux sentiers de grande randonnée, ou en voiture : se découvre alors un pays couvert de forêts, les sommets s'élèvent hardiment au dessus des vallées où abondent ruisseaux à truites et pittoresques cités.
C'est le toit du département, aux points de vue remarquables et aux légendes aussi nombreuses que les rochers aux légendes, aussi nombreuses que les rochers aux noms évocateurs : pierres percées, pierres à bassins, pierres branlantes.

Montagne Bourbonnaise 3 et fin "allier"

De vallées encaissées en landes mélancoliques, de frais bocages en forêts drues et sombres, de cascades pétillantes en rocs taillés par l’érosion, ce petit massif granitique à l'est de Vichy, recèle d’innombrables balades qui dévoilent une nature authentique et préservée.

La Montagne bourbonnaise, surnommée la "Petite Suisse", offre un bon réseau de chemins balisés. Si les dénivelés sont importants, la marche est aisée et récompensée par la découverte d'un environnement préservé aux beautés insoupçonnées. Le Puy de Montoncel « émerge » à 1 287 mètres offrant un spectaculaire panorama. Châtel-Montagne, un des principaux bourgs avec le Mayet-de-Montagne et son osarium, est renommé pour son église, un des plus beaux édifices romans du département. Châtel-Montagne est aussi réputé pour les nombreux ateliers d'artistes et artisans. Vous pourrez également vous essayer au géocaching, "une chasse au trésor high-tech" à découvrir en famille ou entre amis.
De nombreux gîtes d'étape permettent à chacun de se dessiner un itinéraire adapté et la base FFCT des Monts de la Madeleine est un excellent point de départ pour rayonner dans toute la montagne.

Vue de la montagne Bourbonnaise

 

 

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 05:00

Fête des mères
Même si différentes festivités autour du thème de la mère existaient depuis l'Antiquité, il aura fallu attendre jusqu'au 16ième siècle pour qu'une date de la fête des mères soit reconnue chaque année.
L'origine de la fête des mères
Dans la Grèce Antique, on fêtait Rhea, la déesse de la maternité et chez les Romains on rendait hommage à la déesse Matralia. La fête des mères, telle qu'elle se déroule aujourd'hui en Amérique et dans certains pays d'Europe, a débuté avec le Mothering Day, en Angleterre puis aux États-Unis. C'est pendant la Première Guerre mondiale que les soldats américains propagèrent cette aimable tradition en Europe. En France, c'est surtout à compter de 1950 que fut instaurée une date de la fête des mères de manière officielle. La fête des mères en 2014 aura lieu au dernier dimanche de mai.
Une date qui peut varier
Il est intéressant de constater que la fête des mères ne tombe pas à la même date dans tous les pays qui accordent à cette journée une attention particulière. Par exemple, en France, la fête des mères en 2014 se tiendra le 25 mai, alors qu'au Québec, ce sera le 11 mai. L'Espagne, la Belgique, l'Autriche, le Danemark ainsi que les États-Unis la célébreront eux aussi le 11 mai prochain. Par contre, en Argentine, la date de la fête des mères a toujours lieu le troisième dimanche d'octobre.
Une attention particulière
Tout comme pour les dates, la façon dont les mères sont honorées peuvent varier d'un pays à un autre. Dans plusieurs pays d'Europe (France, Belgique, Italie), il est de coutume d'inviter la mère et la grand-mère au restaurant et de lui offrir des fleurs. En Amérique, la sortie au restaurant demeure aussi une tradition et un cadeau particulier, de la part de la famille, est offert à la maman (et la grand-maman) du Jour.
Qu'importe dans quel pays vous vivez, profitez du jour de la fête des mères en 2014 pour honorer cette personne chère qui vous a donné la vie.


http://www.imagerun.info/img174/ughqal4f787ia0c9.jpg

$$$$$$$$$$$$$$$
http://www.imagerun.info/img174/icp3qihmdt5qcre4.jpg

Je souhaite une bonne fête à toutes les mamans

Voir les commentaires

Repost 0
Published by janine - dans fête des mères
commenter cet article
25 mai 2017 4 25 /05 /mai /2017 05:00

 Fête de l'Ascension
25 Mai 2017
Jésus Christ au Ciel, quarante jours après Pâques.
L'épisode de l'Ascension nous est relaté par l'évangile de Marc (chapitre 16, verset 19), l'évangile de Luc (chapitre 24, verset 51) et par le livre des Actes des Apôtres (chapitre 1, versets 9-12).
D'après les Actes des Apôtres, l'Ascension a lieu le quarantième jour après la résurrection du Christ. C'est pourquoi cette fête est chaque année célébrée le jeudi de la 5e semaine après Pâques. La fête de Pâques étant mobile, celle de l'Ascension l'est aussi.
Luc rapporte que "tandis qu'Il les bénissait, Il se sépara d'eux et fut emporté au Ciel". Il ajoute qu'ils "retournèrent à Jérusalem emplis de joie" (Luc 24,52).
Pourtant, d'après l'Évangile, chaque fois que le Christ a quitté les apôtres, ceux-ci étaient désemparés. Après l'Ascension, au contraire, les apôtres s'en retournent heureux à Jérusalem. Étonnamment, ils ne se sentent pas abandonnés.
Les apôtres, à qui le Christ a annoncé la venue prochaine de l'Esprit Saint sur eux, ont confiance dans sa Parole : "Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde" (Matthieu 28, 20).
L'Ascension est un événement heureux : Jésus ressuscité, entré dans la gloire du Père, demeure avec nous et ne cesse d'intercéder auprès du Père. C'est pourquoi le temps de l'absence que semble ouvrir l'Ascension n'est pas un temps vide : les chrétiens demeurent unis dans la foi et les sacrements au Christ. Ils vivent dans l'Espérance de la résurrection, puisque la résurrection du Christ a annoncé celle des hommes.
L'Ascension est en outre source de liberté : loin de s'imposer aux hommes, le Christ les laisse libres de croire, et donc d'aimer véritablement.
L'Ascension est ainsi l'une des fêtes les plus importantes du calendrier chrétien, célébrée au cours d'une messe solennelle. La couleur des ornements liturgiques (vêtements du prêtre et ornements de l'autel) est le blanc, couleur qui représente dans l'Église la lumière et l'allégresse. Les lectures se rapportent toutes à l'événement de l'Ascension. La prière eucharistique, ainsi que la bénédiction finale, sont propres à la liturgie de l'Ascension.

http://www.imagerun.info/img171/c9vx6rdyketan4vk.gif

l'ascension
Giotto

http://i50.tinypic.com/ipaxcg.jpg

$$$$$$$$$$$$$$$$

http://i49.tinypic.com/6ycpvs.jpg

$$$$$$$$$$$$$$$$

l'ascension
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Joyeuse fête de l'Ascension à tous
http://www.imagerun.info/img171/c9vx6rdyketan4vk.gif

Voir les commentaires

Repost 0
Published by janine - dans l'ascension
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 05:00

Région Auvergne
Département de l'Allier
Préfecture Moulins
Sous-préfecture Vichy et Montluçon
Montagne Bourbonnaise
Villages de Montagne Bourbonnaise
Il faut découvrir cette région à pied grâce aux sentiers de grande randonnée, ou en voiture : se découvre alors un pays couvert de forêts, les sommets s'élèvent hardiment au dessus des vallées où abondent ruisseaux à truites et pittoresques cités.
C'est le toit du département, aux points de vue remarquables et aux légendes aussi nombreuses que les rochers aux légendes, aussi nombreuses que les rochers aux noms évocateurs : pierres percées, pierres à bassins, pierres branlantes.

Montagne Bourbonnaise 2



Lapalisse (Texte Miguel Bravo) : ce sont, on le sait, les vérités de La Palice (orthographe onomastique) qui font la renommée de Lapalisse (orthographe actuelle). On sait également qu’à l’origine de ces vérités est une chanson et une déformation : le « il faisait encore envie » de la chanson, est devenu « il était encore en vie » connu dans toute la Francophonie. Or, Lapalisse est un magnifique village situé entre les plaines bourbonnaises et les hautes terres de la Montagne. En entrant dans la ville, on découvre un spectacle grandiose. Dominées par le château construit entre les XIe et le XIIIe siècle (avec sa chapelle, monument historique du XVe siècle), les ruelles s’étagent jusqu’au pont sur la Besbre dans un amoncellement de maisons tout à fait pittoresque.

Ferrière s/Sichon (Photo Jacky Proyart) : comme le laisse deviner le nom du village, on a exploité ici le minerai de fer depuis les temps les plus anciens. Au XIIe siècle, s’édifie l’église St Mayeul et le bourg attire foires et marchés. Au milieu du XIXe siècle, il compte plus de 3 300 habitants, avant que la création, en 1880, des communes de Lavoine et La Guillermie ne le vide d’une bonne moitié de sa population. Riche d’un patrimoine historique et naturel important, le village attire chaque année un nombre grandissant de visiteurs.

Châtelus : le château du XIIe siècle dominait le bourg, sa mention la plus ancienne remonte à 1196. Abandonné dès le XVe siècle, il n’en reste aujourd’hui que la Maison des Dîmes qui était le corps de garde de l’ancien château fort. Le village ne manque pas d'autres attraits avec la butte féodale, le jardin public, l'église St Cyr, le faubourg de Gribory avec son moulin en activité et enfin le musée de l'école.


 

 

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 05:00

Région Auvergne
Département de l'Allier
Préfecture Moulins
Sous-préfecture Vichy et Montluçon
Montagne Bourbonnaise
Villages de Montagne Bourbonnaise
Il faut découvrir cette région à pied grâce aux sentiers de grande randonnée, ou en voiture : se découvre alors un pays couvert de forêts, les sommets s'élèvent hardiment au dessus des vallées où abondent ruisseaux à truites et pittoresques cités.
C'est le toit du département, aux points de vue remarquables et aux légendes aussi nombreuses que les rochers aux légendes, aussi nombreuses que les rochers aux noms évocateurs : pierres percées, pierres à bassins, pierres branlantes.

Montagne Bourbonnaise  1

Châtel Montagne (Photo Pierre Tichadou) : situé aux confins des départements de l'Allier et de la Loire, c'est un petit bourg bâti sur un col, dont sa situation lui a valu d'être un des lieux importants de la vie de la Montagne Bourbonnaise, et ce bien avant le XIIIe siècle pendant lequel les Montmorillon eurent alors un château, dont il ne subsiste qu'une partie du donjon et de l'enceinte. A voir absolument, l'église romane, dédiée à Notre Dame et qui fut rattachée à Cluny, un très bel édifice dont le granit sublime la lumière du soleil, particulièrement au couchant. Le village fait parti des villages de charme de l'Allier.

Arfeuilles : il s'agit d'une jolie bourgade, agréablement fleurie, qui montre un visage pimpant et sait dévoiler ses trésors à qui se montre patient. Elle recèle en son sous-sol quantité de souterrains attestant d’un passé fort ancien. Au XVe siècle, les seigneurs de Montmorillon y élevèrent un château dont on peut toujours admirer les vestiges. Il comportait cinq étages et le donjon carré mesurait 16 mètres de côté. Au XVIIe siècle, il devint propriété d’un certain Philippe de Guillard, faux monnayeur notoire, condamné à mort et exécuté à Moulins. Le château fut rasé sur ordre de Richelieu.

Le Mayet de Montagne : capitale de la montagne bourbonnaise au sud est de Vichy, cette pittoresque bourgade est installée dans la vallée du Sichon. Le village fut de tout temps un carrefour de routes et une étape obligée où montures et voyageurs soufflaient un brin. Un relais de poste important s’y installa dès la fin du moyen âge et le bourg devint un centre prospère de meunerie.


 

 

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 05:00

Région Auvergne
Département de l'Allier
Préfecture Moulins
Sous-préfecture Vichy et Montluçon
Villages de Sologne Bourbonnaise
Entre Loire et Allier, coule la Besbre en Sologne Bourbonnaise. La région se présente comme un pays de bas plateaux, aux horizons sans fin. De nombreux étangs occupent le fond des vallons tandis que les hauts de pays sont couverts de bruyères et surtout, de bois et de taillis.
C'est le paradis de la pêche, de la chasse et... un grand pays d'élevage, plein de charme et de mystère. Les châteaux sont le principal ornement architectural de ce pays.

Villages de Sologne Bourbonnaise 3



Étang des Trembles -

Jaligny s/Besbre : cette petite bourgade champêtre du Val de Besbre est une ancienne ville fortifiée dont l'enceinte protectrice avait la forme d'un demi cercle. Ce village est aussi l'une des plus anciennes villes closes du Bourbonnais et le siège d'une seigneurie importante qui a compté dans l'histoire. L'église St Hippolyte dont la coupole est rehaussée par des peintures murales du XVIIIe siècle, abrite une statuaire particulièrement intéressante. Les ruelles anciennes ont conservé quelques vestiges des anciennes fortifications. A admirer encore le château de style renaissance qui mire volontiers ses tourelles coiffées de poivrières dans les eaux claires de la Besbre.

Yzeure


 

 

Repost 0
Published by janine
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 05:00

Région Auvergne
Département de l'Allier
Préfecture Moulins
Sous-préfecture Vichy et Montluçon
Villages du Bocage Bourbonnais
Ce pays se compose de quatre micro régions : le pays de Tronçais, le pays du Bocage, le Val de Cher et une partie de la Combraille. La forêt de Tronçais est la plus belle chênaie d'Europe, grâce à Colbert, plantée pour la marine nationale. La région de Moulins donne un bon aperçu du bocage avec de grandes parcelles peuplées de châteaux au milieu de parcs.
Lieu de détente et de loisirs, le Val de Cher longé par le canal de Berry est aussi le pays des églises romanes de style berrichon. Enfin, il faut découvrir le pays de la Châtaigneraie, zone de collines entaillées par des rivières.

Villages du Bocage Bourbonnais 3

Agonges (Photo Mireille Grumberg) : la commune forte d'un patrimoine historique important, est une étape incontournable pour le visiteur. Son église du XIIe siècle et ses nombreux châteaux et demeures témoignent de son riche passé. L'église a été construite au cours du XIIe siècle et a connu plusieurs restaurations successives. Dans l'écrin de son village, ouvrant tel un belvédère sur le paysage vallonné du bocage environnant parsemé de châteaux, l'édifice est plein de charme. Son clocher résonne toujours indiquant les heures et les demi heures. Des messes ont lieu régulièrement.

Souvigny (Photo Guillaume Chevillot) : les richesses architecturales de cette cité, son passé religieux et historique ainsi que sa fête médiévale attirent chaque année nombre de touristes. L’ensemble prieural avec sa célèbre colonne du zodiaque fait partie du patrimoine exceptionnel de cette commune. Il faut savoir encore que la cité, devenue à partir du XIIIe siècle, petite capitale du Bourbonnais, eut à subir les foudres de la Révolution : son église St Marc fut vendue comme bien national, avant de redevenir, en 1877, église paroissiale.



 

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de nenette206
  • Le blog de nenette206
  • : je suis retraitée j' habite la région Bourgogne ce blog je l ' ai créer pour amitié et mettre mes images que j 'aime
  • Contact

Bonjour

la  banniere  et  le  fond  de  mon blog    a  était    faites  par

  PteFleurs son site  c 'est  ici

je vous souhaites  une  bonne semaine

Recherche

il est l 'heure