Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 05:00

Département :Alpes Maritimes
Villages du Pays de Grasse - Alpes Maritimes
Les grands espaces de prairies et de bois, les panoramas depuis les lignes de crêtes sur les gorges de la Siagne et la Méditerranée, les pittoresques villages, l'éclat argenté des oliviers font de ce pays une balade privilégiée.
Cette région est un subtil mélange des Alpes et de la Provence, autour de sa capitale Grasse, la ville des parfums.

villages du pays de grasse "fin"

Cipières (Photo Frédéric D. sur http://www.photos-provence.fr) : face au massif du Cheiron, surplombant la vallée du Loup, ce village est dominé par un château de style provençal classique, datant des XIIIe et XVIIIe siècles. Il a été magnifiquement restauré en 1951 et transformé depuis en hôtel. Le village possède deux bâtiments inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques : la chapelle St Claude du XVIIe siècle avec sa superbe grille en fer forgé et l'église St Mayeul des XVIe-XVIIe siècles avec son clocher surmonté d'un beau campanile.
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Roquestéron : à l'écart de la vallée du Var, cette bourgade est tapie au pied du mont Long et de son âpre muraille rocheuse. Traversée par le cours de l'Estéron, elle constitue l'ancienne frontière entre la Savoie et la France réunie depuis 1860. Le petit bourg de la rive gauche s'étend de part et d'autre de la route qui le traverse. A l'entrée, elle longe l'église paroissiale du XVIIIe siècle consacrée à St Arige. Celle-ci présente un clocher carré qui s'élève à gauche de l'abside. Le portail ouvre sur une charmante place triangulaire plantée de vieux tilleuls et bordée par un beau cadran solaire de 1881. Plus loin, commence un écheveau de petites rues et d'escaliers au tracé vagabond, que l'on a plaisir à parcourir. A remarquer dans le village, la fontaine lavoir supportée par quatre massifs piliers de pierre ainsi que d'un toit.

 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 05:00

 

En espérant que la paix reviendra dans le monde

Et que chaque peuple puisse vivre libre
Joyeuse fête de pâques

Chant pour la paix

refrain
n'arrêtons pas l'envol de la colombe,
ne brisons pas son rameau d'olivier!
elle nous annonce l'aube d'un nouveau monde,
chantons ensemble son chant de liberté

1)vienne la paix partout sur notre terre?
son arc -en-ciel aux couleur de la joie
vienne l'espoir d'un monde sans frontière
où chacun peut faire entendre sa voix

2)voici le temps de cesser toutes guerres,
de refuser les murs de division!
plus de violence! Combattons la misère
et préférons les gestes du pardon!

3)entendez-vous ces musiques nouvelles
qui nous invitent aux chemins fraternels?
nous sommes enfants d'une voix qui appelle
à nous aimer sous le même soleil



http://i52.tinypic.com/izbazs.jpg

http://i55.tinypic.com/350utfq.jpg

http://i52.tinypic.com/izbazs.jpg

http://i51.tinypic.com/2ez4tac.jpg

http://i52.tinypic.com/izbazs.jpg

http://i53.tinypic.com/w2nd02.jpg

http://i52.tinypic.com/izbazs.jpg

http://i56.tinypic.com/3179is4.jpg

Pâques est la plus importante fête religieuse chrétienne d'un point de vue spirituel. Elle commémore la résurrection de Jésus-Christ, le troisième jour après sa passion[1]. La solennité commence le dimanche de Pâques, qui marque la fin du jeûne du Carême, et dure pendant huit jours (semaine de Pâques ou semaine radieuse ou semaine des huit dimanches). Voir calendrier chrétien.

« Pâque », du latin populaire *pascua, altération (par influence de pascua « nourriture », du verbe pascere « paître ») du latin ecclésiastiques Pasqua[ emprunté au grec πάσχα páskha, lui-même emprunté à l'hébreu פסח Pessah « il passa [par dessus] » d'où « passage », est le nom de la fête juive qui commémore la sortie d'Égypte. D'après les Évangiles, c'est pendant cette fête juive[3] qu'eut lieu la résurrection de Jésus ; c'est pourquoi le nom en a été repris pour désigner la fête chrétienne.

La formule « Pâque orthodoxe » est parfois utilisée pour désigner cette fête lorsqu'elle est célébrée par les Églises orthodoxes à une date qui diffère de la date occidentale. Mais cet usage est incorrect car le « s » de Pâques ne fait pas référence à une pluralité de dates. La langue française distingue en effet « la » Pâque originelle juive et la fête chrétienne de Pâques. La première commémore la sortie d'Égypte par un repas rituel qui s'appelle aussi « la Pâque ». La fête chrétienne est multiple. Elle commémore à la fois la sortie d'Égypte, l'institution eucharistique lors du repas de la Pâque, la crucifixion du Christ et son repos au tombeau le septième jour, sa résurrection, passage de la mort à la vie, et la nouvelle création inaugurée le huitième jour.

Il existe également une Pâque Quartodeciman pratiquée par certaines Églises chrétiennes : certains groupes religieux comme l'Église de Dieu (Septième Jour) ou certains Baptistes du Septième Jour choisissent de pratiquer cette cérémonie en concordance avec la Pâque juive

pâque


Passez une joyeuse fête de Pâques
Amitié
Janine

Repost 0
Published by janine - dans paques 2
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 05:00

Département :Alpes Maritimes
Villages du Pays de Grasse - Alpes Maritimes
Les grands espaces de prairies et de bois, les panoramas depuis les lignes de crêtes sur les gorges de la Siagne et la Méditerranée, les pittoresques villages, l'éclat argenté des oliviers font de ce pays une balade privilégiée.
Cette région est un subtil mélange des Alpes et de la Provence, autour de sa capitale Grasse, la ville des parfums.

village du pays de grasse 3

Châteauneuf de Grasse (Photo sur http://commons.wikimedia.org) : inscrit à l'inventaire des sites historiques des Alpes Maritimes, ce village accroché à flanc de colline, domine la campagne environnante et au loin la baie de Cannes. Au hasard de ses ruelles, de nombreux témoignages du passé se révèlent : fenêtres ornées de sculptures en forme de coquilles, portails, passages, larges escaliers, maisons du XVIe et XVIIe siècle, porches, linteaux, lavoirs. A découvrir encore l'église du village du XVe siècle, de même que son château qu'il n'est pas possible de visiter.
$$$$$$$$$$$$$$$$$

Gréolières (Photo Patrick Rouzet) : le village est édifié sur un petit plateau en bord de terrasse exposé plein sud. Surplombé par les barres du Cheiron et dominant la vallée du Loup, riche en cascades et chutes impressionnantes, tunnels et gorges resserrées, le village apparaît tel un joyaux dans l’écrin grandiose des Préalpes, serti au bas de la montagne du Cheiron. C'est un village médiéval avec ses deux châteaux encore visibles, aux rues étroites bordées de maisons typiques de la montagne provençale. Il faut admirer l’ensemble harmonieux des toitures du village, dont les délicats coloris se détachent sur le bleu profond des Gorges du Loup.


 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 05:00

Département :Alpes Maritimes
Villages du Pays de Grasse - Alpes Maritimes
Les grands espaces de prairies et de bois, les panoramas depuis les lignes de crêtes sur les gorges de la Siagne et la Méditerranée, les pittoresques villages, l'éclat argenté des oliviers font de ce pays une balade privilégiée.
Cette région est un subtil mélange des Alpes et de la Provence, autour de sa capitale Grasse, la ville des parfums.

villages du pays de grasse 2

Opio (Photo Christophe Jacquet) : perché sur piton, le village est un site protégé avec une végétation typiquement méditerranéenne : pinèdes et chênes lièges, bruyères, arbousiers, oliveraies. Dans cette nature magnifique, des promenades pédestres et équestres ont été aménagées au milieu des 450 hectares de forêts d'Opio.
$$$$$$$$$$$$$$$$

St Cézaire s/Siagne (Photo Emile Taillefer) : juché sur son piton rocheux, à l'écart des grands axes, le village offre un splendide panorama s'étendant des collines de l'Esterel et des Maures jusqu'aux sommets des pré-Alpes. St Cézaire surplombe de trois cents mètres la rivière Siagne qui s'insinue à travers les barres rocheuses et qui alterne avec les restanques où subsistent encore les anciennes oliveraies. L'église du village date de 1720 et abrite de beaux retables. La commune dispose aussi de plusieurs lavoirs et de la fontaine aux Mulets.
$$$$$$$$$$$$$$$$$

Sigale (Photo Bernard Marles) : habitée depuis l'antiquité, la vallée de l'Esteron où est accroché ce village a changé plusieurs fois de province avant d'être rattaché au comté de Nice. Le bourg perché comportait jadis deux parties distinctes finalement réunies dans une même enceinte autour de l'église commune, avec deux châteaux jusqu'au XVIe siècle. Les ruines des murailles démantelées à la révolution barrent toujours par endroits les pentes en terrasses autour du village. C'est la tour de l'horloge construite au XIXe siècle sur une arête rocheuse qui domine le village. Coiffée d'un curieux campanile, elle occupe l'emplacement du château des comtes de Provence. Le village conserve entre autres son église romane, une belle porte en ogive, une fontaine hexagonale construite en 1583 qui se trouve sur la place de l'église, de même qu'un lavoir du XIXe siècle, couvert de tuiles et reposant sur des piliers en bois.



 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 05:00

Département :Alpes Maritimes
Villages du Pays de Grasse - Alpes Maritimes
Les grands espaces de prairies et de bois, les panoramas depuis les lignes de crêtes sur les gorges de la Siagne et la Méditerranée, les pittoresques villages, l'éclat argenté des oliviers font de ce pays une balade privilégiée.
Cette région est un subtil mélange des Alpes et de la Provence, autour de sa capitale Grasse, la ville des parfums.

villages du pays de grasse 1

Gourdon (Photo Emile Taillefer) : classé parmi les plus beaux villages de France, la cité de Gourdon possède un château qui domine de toute sa masse le village féodal établi en nid d'aigle sur la vallée du Loup et le littoral méditerranéen. Bâti au XIe siècle, propriété des Comtes de Provence jusqu'en 1235, le bâtiment a été remanié à la révolution dans un style purement provençal.
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Cabris (Photo Frédéric D. sur http://www.photos-provence.fr) : perché en nid d'aigle, le village se déploie en un éventail de vieilles maisons blotties autour des ruines du château féodal. L'esplanade du château offre un panorama exceptionnel sur le Var et l'Italie qui mérite vraiment le détour. Des artistes et des artisans d'art travaillant le bois d'olivier, façonnent les vitraux et décorent les petits santons de Provence.
$$$$$$$$$$$$$$$$$

Auribeau s/Siagne (Photo Bernard Marles) : perché sur un piton rocheux au débouché des gorges de la Siagne, le village s'élève face à la mer. Au pied de ce village inscrit sur l'inventaire des sites, la rivière ombragée la Siagne fait le bonheur des promeneurs. D'étroites ruelles à escaliers fleuris abritent les maisons dont certaines remontent avec leur voûte en berceau au XIVee siècle. Au coeur du village se trouve la placette qui est le point de jonction des 4 rues principales.



 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 05:00

Département: Alpes Maritimes
Villages du comté de Nice
Entre la plaine du var et les berges du Paillon, les collines du pays niçois servent d'écrin à de vieux villages perchés d'autrefois aux traditions, légendes et pèlerinages si vivaces.
Dans ce paysage de cultures en terrasses, d'oliveraies, de châtaigneraies, les vieux villages sont autant de haltes appréciées des promeneurs.

village du comté de Nice"fin"

$$$$$$$$$$$

$$$$$$$$$$$$$$$$

$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Les vallées des Merveilles et de Fontanalbe présentent un intérêt patrimonial unique qui leurs confèrent, au sein des Alpes méridionales, un caractère exceptionnel. Elles peuvent tout autant être considérées comme le site de référence d’une culture originelle commune, qui aurait influencé celles des habitats permanents des vallées périphériques. Si l’homme est présent dans cet espace bien avant que ne soit réalisée la majorité des gravures, le site des Merveilles nous permet de découvrir les premiers indices de son installation et nous révèle bien des aspects de sa culture. La continuité remarquable des gravures à toutes les époques historiques nous offre à « lire une histoire » originale de cet espace.
Autour du Mont Bégo culminant à 2 872 mètres sur la commune de Tende, un paysage minéral sculpté par la fonte des glaciers il y a environ 10 000 ans récele aujourd'hui un trésor archéologique d'environ 40 000 gravures rupestres, datées pour la plupart aux environs de 3300 ans av jc. Réparties sur 4000 roches gravées, ces empreintes archéologiques s'étendent en altitude de 1900 à 2700 m environ sur une surface totale 17 kilomètres carrés. Aujourd'hui classé Monument Historique (1989), la zone archéologique des gravures rupestres du Mont Bégo s'offre aux nombreuses découvertes : bienvenue dans le plus grand site de gravures rupestres d'Europe !

 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 05:00

Département: Alpes Maritimes
Villages du comté de Nice
Entre la plaine du var et les berges du Paillon, les collines du pays niçois servent d'écrin à de vieux villages perchés d'autrefois aux traditions, légendes et pèlerinages si vivaces.
Dans ce paysage de cultures en terrasses, d'oliveraies, de châtaigneraies, les vieux villages sont autant de haltes appréciées des promeneurs.

village du comté de Nice 7

$$$$$$$$$$$$$$$$$

$$$$$$$$$$$$$

$$$$$$$$$$$$$$

A l’orée de la Vallée des Merveilles, la commune de Breil englobe une partie du territoire du Parc National du Mercantour.
Breil sur Roya situé à une altitude de 300 mètres, subit l’influence maritime apportée par le vent du Golfe de Gênes et bénéficie ainsi d’un microclimat aux températures clémentes et aux intersaisons relativement douces.
La vallée de la Roya , labellisée Pays d’art et d’histoire par le Ministère de la Culture, présente un patrimoine naturel et culturel d’une richesse et d’une diversité remarquables.
Zone de passage et d’échanges, à la croisée de la mer et de la montagne, le territoire du Pays d’art et d’histoire s’étend le long de l’actuelle frontière avec l’Italie, sous la protection du Mont Bego (2 872 m), point de repère pour les hommes depuis des temps millénaires.

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 05:00

 Dimanche des rameaux
Le dimanche des Rameaux célèbre le dimanche qui précède Pâques.
Ce dimanche commémore à la fois deux événements. Il correspond, d'une part, à l'entrée solennelle de Jésus à Jérusalem où il fut acclamé par une foule agitant des palmes. D'autre part, ce dimanche commémore la Passion du Christ et sa mort sur la croix. Ce dimanche des Rameaux, dont le nom liturgique est « Dimanche des Rameaux et de la Passion » (dans la forme ordinaire du rite romain depuis les réformes qui ont suivi le concile Vatican II ; avant cette réforme et dans la forme extraordinaire de la messe il s'appelle « Deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux », le premier dimanche de la Passion étant le dimanche précédent et ces deux dimanches formant le « Temps de la Passion », inclus dans le Carême), est le début de la « Semaine sainte ». L'expression « Pâques fleuries » a souvent désigné ce jour de manière poétique[1]. Il est aussi connu sous le nom de dimanche des palmes dans le sud de la France
Célébration
Dès le IXe siècle, l'Église accomplit dans son rituel du jour la bénédiction des rameaux et la procession des fidèles, issue de la liturgie de Jérusalem. Les rameaux verdoyants, signes de vitalité, sont déposés sur les tombes et exposés dans les intérieurs des maisons. Lorsque, ce jour-là, on se rend à l'église, on reçoit habituellement des rameaux coupés. On les ramène alors souvent pour les tresser et en faire de vraies œuvres d'art.
Signification
Le dimanche des Rameaux rappelle l'entrée triomphale de Jésus-Christ à Jérusalem (Jean 12, 12 - 15). L'Évangile (Mt 21,1 - 9, Mc 11,1 - 10, Lc 19, 28 - 40) raconte qu'à proximité de la fête de la Pâque juive, Jésus décide de faire une entrée solennelle à Jérusalem. Jésus organise son entrée en envoyant deux disciples chercher à Bethphagé un ânon (selon saint Matthieu, Jésus précise que l'ânon se trouve avec sa mère l'ânesse, précision qui ne se retrouve pas dans les évangiles selon saint Marc et saint Luc). Il entre à Jérusalem sur une monture pour se manifester publiquement comme le messie que les juifs attendaient. C'est une monture modeste comme l'avait annoncé le prophète pour montrer le caractère humble et pacifique de son règne.
Une foule nombreuse venue à Jérusalem pour la fête l'accueille en déposant des vêtements sur son chemin et en agitant des branches coupées aux arbres. 

 

 

http://i39.tinypic.com/2ujtvsw.jpg

http://i51.tinypic.com/n55zy8.jpg 

Peinture
de
Gitto di Bondone(1267-1337)

http://i39.tinypic.com/2ujtvsw.jpg

http://i51.tinypic.com/25f0mes.jpg

Peinture
de
Hippolyte Flandrin(1842)

http://i39.tinypic.com/2ujtvsw.jpg

http://i55.tinypic.com/6s575k.jpg

  Peinture
de
Pietro Lorenzetti

Je vous souhaite une joyeuse fête des rameaux

 

Repost 0
Published by janine - dans les rameaux
commenter cet article
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 05:00

Département: Alpes Maritimes
Villages du comté de Nice
Entre la plaine du var et les berges du Paillon, les collines du pays niçois servent d'écrin à de vieux villages perchés d'autrefois aux traditions, légendes et pèlerinages si vivaces.
Dans ce paysage de cultures en terrasses, d'oliveraies, de châtaigneraies, les vieux villages sont autant de haltes appréciées des promeneurs.

villages du comté de Nice 6

Levens (Photo Emile Taillefer) : c'est un village médiéval perché sur un piton rocheux dominant les vallées du Var et de la Vésubie. Ses ruelles et maisons sont installées de manière circulaire sur la petite colline, comme si elles cherchaient à la couronner. Au sommet du village se dresse fièrement le clocher de l'église St Anthonin, avec en arrière plan de magnifiques cèdres du Liban séculaires. Le coeur du village est fidèle à la tradition architecturale du pays : passages voûtés, ruelles étroites, porches anciens, hautes maisons de pierre.
$$$$$$$$$$$$$$$$$

Falicon : dressé sur son piton rocheux, encore protégé de remparts percés de portes fortifiées, ce village médiéval a su conserver tout le charme des vieux villages perchés d'autrefois. Derrière les murs de son rempart, encore percé de portes fortifiées, les petites ruelles étroites et tortueuses emmènent vers de très belles placettes pavées en passant sous des passages voûtés. Quelques façades en trompe-l’oeil, telles celle de l’église paroissiale de la Nativité de la Vierge, datée de 1624 et décorée dans le style baroque, agrémentent la balade.
$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Gorbio : au pied d'un cirque de montagnes, c'est le premier village perché que l'on découvre en venant d'Italie et la grande façade du château des Malaussène lui confère l'aspect d'un véritable "nid d'aigle". Sur la place du village, demeure un orme planté en 1713 et classé parmi les 100 arbres plus remarquables de France. La place forte des Comtes Lascaris de Vintimille est citée dès le début du XIe siècle, une tour du XIIe siècle est toujours debout adossée à la partie Renaissance du château qui domine le village. Deux chapelles, la chapelle St Lazare du XIIe siècle et la chapelle des Pénitents Blancs datant de 1445 témoignent encore de la riche activité médiévale du village. Parmi les autres monuments, il faut encore découvrir l'église St Barthélémy du XVIIe siècle, la chapelle Saint Roch ainsi que le vieux four à pain communal du XVIIe siècle.






Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 05:00

Département: Alpes Maritimes
Villages du comté de Nices
Entre la plaine du var et les berges du Paillon, les collines du pays niçois servent d'écrin à de vieux villages perchés d'autrefois aux traditions, légendes et pèlerinages si vivaces.
Dans ce paysage de cultures en terrasses, d'oliveraies, de châtaigneraies, les vieux villages sont autant de haltes appréciées des promeneurs.

villages du comté de Nice 5
Contes (Photo Pierre François) : c'est l'un des plus vieux villages du pays niçois. Perché sur un éperon rocheux, il pouvait surveiller la vallée du Paillon et offrir éventuellement à sa population, l'abri de son castrum. De ce passé le visiteur découvrira de nombreuses traces lors de la visite du village : remparts, voûtes en berceau d'arêtes, fontaines, linteaux.
$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

$$$$$$$$$$$$$$$$

Sospel (Photo Michel Arnaud) : ce bourg possède une situation stratégique qui le plaça en première ligne durant les conflits. Au Ve siècle, le village devint le siège de l'Evêché de Nice. Dès 1258, il fut administré par les Comtes de Savoie puis devint française en 1861. A titre touristique, il faut se laisser charmer par l'atmosphère médiévale de la vieille ville, aux façades souvent décorées de superbes trompe-l’oeil, qui déclinent leurs camaïeux d'ocres et de bruns le long de la rivière.


 

Repost 0
Published by janine - dans alpes maritimes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de nenette206
  • Le blog de nenette206
  • : je suis retraitée j' habite la région Bourgogne ce blog je l ' ai créer pour amitié et mettre mes images que j 'aime
  • Contact

Bonjour

la  banniere  et  le  fond  de  mon blog    a  était    faites  par

  PteFleurs son site  c 'est  ici

je vous souhaites  une  bonne semaine

Recherche

il est l 'heure