Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2018 1 19 /03 /mars /2018 05:00

Région Franche Comté
Département du Doubs
Préfecture:Besançon
Sous préfecture:Montbéliard et Pontarlier
Pays de Besançon
Cette région repose sur deux vastes entités géographiques : les plaines et basses vallées du Doubs et de l'Ognon d'une part, et les premiers plateaux du Jura d'autre part. Cette juxtaposition de milieux engendre un kaléidoscope de près, de bois, de cultures, de rivières méandreuses où s'impose l'image de grands troupeaux de vaches comtoises
Au sud, la vallée poissonneuse de la Loue dessine un couloir sinueux, propice aux vergers et à la vigne, le long duquel s'égrènent des villages, jadis animés par l'industrie métallurgique, chargés de traditions.

pays de Besançon 4

Vuillafans (Photo Bernard Girard sur http://www.racinescomtoises.net) : c'est un vieux bourg intéressant, couronné de rochers et dominé par les ruines de deux forteresses féodales. Il faut y découvrir l'église du XVIe siècle, de vieux hôtels dont la Maison dite de Balthazar, le vieux pont, de vieilles maisons vigneronnes ainsi que le vieux moulin restauré avec roues à aubes à hauteur variable. Le village fait parti des petites cités comtoises de caractère.

Nans (Texte Mairie de Nans) : ce village est un haut lieu touristique de la région : son site naturel et historique avec un château construit dans la falaise est intéressant, ses trois fontaines et les entrées de caves voûtées témoignant du passé vigneron du village, ses éléments architecturaux comme les fenêtres à meneaux du XVIe siècle et une tour des XVIIe et XVIIIe siècles. Cet endroit est aussi important pour sa décoration florale : il faut apprécier sa botanique réputée pour ses jonquilles et autres fleurs protégées. Le ruisseau appelé Drigeon, est très bien mis en valeur par des plantes.

Quingey (Photo H.P. Burger) : le village appartenant aux petites cités comtoises de caractère occupe le site de la haute et moyenne vallée de la Loue. La rive gauche est bordée de platanes, ce qui en fait une belle promenade le long de la rivière. Le village conserve encore de beaux trésors architecturaux comme l'église St Martin et les oeuvres du peintre Félix Giacomotti, les tours dont celle où naquit le Pape Calixte II, des lavoirs, des maisons anciennes.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 16:39

Région Franche Comté
Département du Doubs
Préfecture:Besançon
Sous préfecture:Montbéliard et Pontarlier
Pays de Besançon
Cette région repose sur deux vastes entités géographiques : les plaines et basses vallées du Doubs et de l'Ognon d'une part, et les premiers plateaux du Jura d'autre part. Cette juxtaposition de milieux engendre un kaléidoscope de près, de bois, de cultures, de rivières méandreuses où s'impose l'image de grands troupeaux de vaches comtoises
Au sud, la vallée poissonneuse de la Loue dessine un couloir sinueux, propice aux vergers et à la vigne, le long duquel s'égrènent des villages, jadis animés par l'industrie métallurgique, chargés de traditions.

pays de Besançon 3
 
Pont les Moulins (Photo Serge Theurillat) : ancienne châtellenie de Baume, la commune se trouvant au pied d'importants reliefs ouvre les portes de la vallée du Cusancin. Dotée d’un patrimoine économique riche et varié, ce village pittoresque traversé par le Cusancin, a conservé quelques vieux moulins et leurs abords, qui rappellent le temps de l’énergie hydraulique. La force hydraulique fut utilisée aux XIXe et XXe siècles pour faire fonctionner moulins, taillanderie, teinturerie. A voir aussi dans le village la belle église dressée.

Nans s\Ste Anne (Photo Mairie) : ce petit village niché dans un écrin de forêts entaillé par des gorges profondes où coule le Lison, occupe un site exceptionnel. Il est entouré par les sources de cinq rivières qui creusent leur lit dans leurs vallées respectives, engendrant une gigantesque formation de falaise dont Nans constitue le centre. Ancien bastion situé sur la route du sel, la localité a conservé un manoir Renaissance. La chapelle Ste Anne édifiée au XVe siècle abrite une étonnante statue de la Vierge Marie réalisée en faïence

Arc et Senans (Photo Hans Sterkendries) : cette bourgade classée petite cité comtoise de caractère dispose d'un riche patrimoine. Il y a d'abord l'église St Bénigne construite au XIXe siècle dans le style classique qui abrite plusieurs tableaux admirables notamment dix peintures du XVIIe siècle. On y trouve aussi deux châteaux, le château de Roche s/Loue et celui d'Arc. Le château de Roche, à l'origine château fort, est entièrement reconstruit en 1756 par le marquis de Grammont qui entend en faire une résidence. Le corps du bâtiment est flanqué de deux tours carrées au toit à l'impériale. En 1864, Amédée Caron le transforme une nouvelle fois et implante une activité industrielle dans le domaine. Le château d'Arc est plus récent. Le bâtiment est entouré d'un grand parc de trois hectares protégé par un mur d'enceinte. Le patrimoine religieux de la commune est complété dans le village par la présence de deux chapelles. Mais le monument le plus important de la commune, est la saline royale inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco.


 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2018 7 04 /03 /mars /2018 16:18

Région Franche Comté
Département du Doubs
Préfecture:Besançon
Sous préfecture:Montbéliard et Pontarlier
Pays de Besançon
Cette région repose sur deux vastes entités géographiques : les plaines et basses vallées du Doubs et de l'Ognon d'une part, et les premiers plateaux du Jura d'autre part. Cette juxtaposition de milieux engendre un kaléidoscope de près, de bois, de cultures, de rivières méandreuses où s'impose l'image de grands troupeaux de vaches comtoises
Au sud, la vallée poissonneuse de la Loue dessine un couloir sinueux, propice aux vergers et à la vigne, le long duquel s'égrènent des villages, jadis animés par l'industrie métallurgique, chargés de traditions.

pays de Besançon 2

Baume les Dames (Photo Jean-Yves Bougaud) : au confluent du Doubs et du Cusancin, cette bourgade est chaleureusement enserrée dans des bras de verdure. La cité appartenant aux petites cités comtoises de caractère doit son nom à l’abbaye bénédictine créée au VIIe siècle là où Ste Odile aurait recouvré la vue. La cité conserve une architecture précieuse. Sa place et ses monuments rénovés s’offrent aussi à la fête. Il faut donc arpenter les ruelles pour y découvrir notamment l’abbaye royale Notre Dame et le quartier abbatial, la chapelle du St Sépulcre du XVIe siècle, les céramiques de l’hôpital Ste Croix, les orgues de Calinet, l’ancien tribunal, l’hôtel des sires de Neuchâtel, l’écomusée des pipes.

Lizine (Photo sur http://www.racinescomtoises.net) : sur un relief de la combe jurassique, entre Loue et Lison, le village aligne sur deux rues principales de belles maisons rurales trapues, aux encadrements de pierre et aux portails de grange en plein cintre, recouvertes d toits de lave : elles datent en majorité du XVIIIe siècle. L'église du XIIe siècle reconstruite au XVIIIe siècle, est typique des églises de la région avec son clocher porche du XIVe siècle à ouverture circulaire, ses baies à trumeaux et meurtrières et son auvent. D'autres éléments sont à découvrir dans ce village comme son calvaire, son oratoire et son lavoir. L'ensemble avec son château du XVIe siècle forment un agréable endroit. A proximité, à découvrir l'intéressant village d'Amondans.

Rougemont (Photo Y. Bamberger) : intrigante, à flanc de colline, Rougemont était entourée d’un épais rempart. Jadis couronné par un château, le site reste dominé par le couvent des Cordeliers. Philibert de Molans y fonda l’ordre des chevaliers de St Georges en 1440. Convers y signa l’architecture de la place : l’hôtel de ville, la fontaine à colonne cannelée, le lavoir. Au gré des rues, les maisons conservent toujours leurs mystères dans ce village appartenant aux petites cités comtoises de caractère. Il faut y découvrir le château Vorget, la porte du vieux Moulin, l’ hôtel de Choiseul, l’ensemble XIXe siècle avec sa mairie, sa halle aux grains, son lavoir, sa fontaine à colonne, la maison de Philibert de Molans

Je me rétablis doucement
Je répondrais à vos commentaires un peu chaque jour durant la semaine
Bises à tous et toutes
Janine

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2018 6 10 /02 /février /2018 06:58

Région Franche Comté
Préfecture:Besançon
Sous préfecture :Montbéliard et Pontarlier
Département du Doubs
Pays de Besançon
Cette région repose sur deux vastes entités géographiques : les plaines et basses vallées du Doubs et de l'Ognon d'une part, et les premiers plateaux du Jura d'autre part. Cette juxtaposition de milieux engendre un kaléidoscope de près, de bois, de cultures, de rivières méandreuses où s'impose l'image de grands troupeaux de vaches comtoises
Au sud, la vallée poissonneuse de la Loue dessine un couloir sinueux, propice aux vergers et à la vigne, le long duquel s'égrènent des villages, jadis animés par l'industrie métallurgique, chargés de traditions.

pays de Besançon 1

Lods (Photo Michel Lantuéjoul) : le village classé parmi les plus beaux villages de France est établi en l'un des points les plus resserrés de la vallée de la Loue, à l'abri du déchaînement des éléments. Il fut un centre viticole important et le siège d'une industrie métallurgique florissante au XVIIIe siècle, lorsque cinq cent ouvriers travaillaient dans les forges de la Loue. Vues de la rivière, près des anciens moulins, les maisons étagées au flanc de la colline s'imbriquent les unes dans les autres pour mieux se protéger des rigueurs du climat. Les ruelles grimpent en pente raide jusqu'à l'église, dont le rocher pyramidal de tuf jaillit vers le ciel. Elles sont essentiellement bordées d'habitations vigneronnes des XVIe et XVIIe siècles aux façades enduites qui s'appuient sur des caves ouvrant par de vastes porches.

Ornans (Photo Sylvain et Yveline sur http://yvelinesylvain.centerblog.net) : véritable "petite Venise comtoise", Ornans joue de la Loue qui la traverse : ponts en enfilade, maisons en encorbellement, reflets de pierre et d’eaux vives. Cette cité patricienne, appartenant aux petites cités comtoises de caractère, fut marquée par la présence des Granvelle. Bâtie au centre de falaises calcaires, elle conserve de nombreux hôtels particuliers avec cours et volées d’escaliers. A voir absolument les hôtels particuliers, la Maison Nationale de l’eau et de la pêche, l’hôpital, l’église des XIIe et XVIe siècles, enfin l’hôtel de ville.

Mouthier Haute Pierre (Photo Eric Wanner sur http://chtoric67.canalblog.com) : ce vieux village comtois appartenant aux petites cités comtoises de caractère, niché au creux de la spectaculaire reculée de la Loue, est sans conteste l'un des plus pittoresques de la vallée. Né de la réunion de deux villages, Mouthier et Haute Pierre, il se divise en deux quartiers distincts : Moutier Haut avec ses ruelles étroites blotties tout autour de l'église, et Moutier Bas dont les coquettes maisons s'étagent à flanc de colline jusqu'aux bords de la Loue. Le village doit son nom et son existence à un monastère bénédictin fondé au IXe siècle dont il ne subsiste que la grande entrée et des arches à trois nefs.

Bonjour  à tous mes amis et amies
Je rentre en cardiologie mardi prochain
Lors de ma visite chez mon cardiologue ce dernier a découvert qu’il y avait un léger changement avec celle de l’an dernier
je ne sais combien de temps je vais rester  hospitalisé?
Je mets donc mon blog en pause
Je vous souhaite un bon week-end et à bientôt
Votre amie
Janine


 

Partager cet article
Repost0
4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 16:52

Département du jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
Villages du pays des lacs
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

villages du pays des lacs"fin du jura"

La Frasnée (Photo François Bonneville) : inscrit à l’inventaire des sites pittoresques du département, ce village du bout du monde est installé dans une reculée. En entrant dans le village, il faut passer le petit pont qui enjambe le Drouvenant et aller découvrir la chapelle, le lavoir, la fontaine de ce village authentique entouré de prairies, forêts et falaises. En suivant la rivière, le visiteur arrivera au bout de la reculée, où se trouve le creux de la Frasnée et sa petite cascade.

Grusse

Grusse : niché au fond d'une vallée du Revermont, cerné de coteaux abrupts habillés de vignes et de forêts denses, ce minuscule village vigneron s'inscrit dans un paysage à la fois sombre et féérique. L'harmonie demeure toujours dans ce village avec l'uniformité de ses demeures toutes construites en pierre marneuse extraite du sous-sol local et toutes flanquées d'un escalier extérieur qui donne accès aux habitations aménagées à partir du premier étage. Dans cet ancien village vigneron, les caves occupent le rez de chaussée auxquels on accède par des portes situées sous les escaliers. Le charme du lieu réside aussi par la présence omniprésente de l'eau avec cinq lavoirs et sept fontaines qu'alimentent en permanence deux sources.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 05:00

Département du jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
Villages du pays des lacs
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

vllages du pays des lacs 1

Orgelet : cité natale de Cadet Roussel, appartenant aux petites cités comtoises de caractère, le village a plus de 3 maisons... Majestueux, le clocher de l’église veille sur la cité blottie autour du mont Orgier. Les rues sinueuses alignent de belles demeures et hôtels particuliers, des maisons aux toitures rustiques qui abritaient tisserands ou tourneurs sur bois. La tradition des métiers du bois et de la plasturgie se transmet encore. En été, les bords du lac de Vouglans sont un lieu de charme convoité. A voir l’église Notre Dame restaurée des XIIIe, XVe et XVIIe siècles, la Chapelle et le couvent des Bernardines, les fontaines et abreuvoirs.

Thoirette le haut

Thoirette le Haut : construite dans un écrin de verdure, en bordure de la rivière d'Ain, la bourgade doit son nom au château de Thoire, berceau de la maison de Thoire et Villars. Le pont sur l'Ain offre un important moyen de communication avec les villes voisines. On peut découvrir la mégalithe de la Pierre qui Vire, curiosité géologique exceptionnelle. Le village perché de Thoirette le Haut est constitué de nombreuses maisons médiévales. Au hameau de Chaléa, on peut admirer une chapelle gothique des XVe-XVIe siècles. La ville s'enorgueillit d'être la patrie du célèbre anatomiste Bichat qui vit le jour en l'an 1771.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 06:51

Département du jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
le Haut Jura
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

le haut jura "fin"

Nozeroy

Nozeroy

Nozeroy : cité des Chalon, Nozeroy s’offre au regard, secrète derrière ses remparts. L’alignement des rues, les couleurs et reflets chaleureux de la pierre jaune, les vestiges de l’ancien château devenu palais se découvrent au-delà de la porte de l’Horloge. Sur la colline, Nozeroy domine l’antique val de Mièges, un espace bucolique, l’un des meilleurs terroirs du fromage de Comté. A découvrir l’église et son trésor, le tracé des anciens remparts, le circuit d’interprétation, la source de l’Ain. Le visiteur appréciera dans ce village appartenant aux petites cités comtoises de caractère "l’assaut des remparts", la grande fête médiévale.

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 17:25

Région Franche comté
Département du Jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
le Haut Jura
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

le haut jura

Les Rousses

Les Rousses

Les Rousses

Les Rousses : ce bourg dynamique, berceau du ski en France, a donné son nom à la Station. Le village domine un très beau lac, où se pratiquent de nombreux sports nautiques et qui, en hiver, se transforme en patinoire naturelle. La commune comprend d'autres hameaux aussi pittoresques comme Prémanon, Bois d'Amont et Lamoura.

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2018 4 18 /01 /janvier /2018 10:38

Région Franche comté
Département du Jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
le Haut Jura
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

haut jura 2

Morez

Morez

La ville de Morez, située en plein coeur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura, est un haut lieu de la fabrication de lunettes, et ce depuis la fin du XVIIIe siècle. Le musée de la Lunette, dédié à l'histoire de la lunetterie, abrite une remarquable collection de lunettes.

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 15:51

Région Franche comté
Département du Jura
Préfecture:Lons-le-Saunier
Sous préfecture:Dole et Saint-Claude
le Haut Jura
Cette région de lacs fonde son identité sur son relief. Elle est limitée à l'est par les gorges de l'Ain, noyées par la retenue d'un grand barrage. Prairies et cultures fourragères se lovent au creux de combes.
Les minuscules villages présentent une architecture influencée par la Bresse et le Bugey. Couverte de tuiles canal, la ferme locale, basse, allongée sur trois travées, arbore une galerie de séchage à maïs.

le haut jura 1

Saint Claude

Saint Claude

Au sud de la Franche-Comté, aux portes de Genève et à 1h30 de Lyon, Haut-Jura Saint Claude réunit autour de la capitale du Haut Jura de vastes ensembles de combes et de plateaux entrecoupés de vallées vouées aux savoir-faire dont les plus emblématiques sont la pipe et le diamant.
Terre de contrastes, ce territoire offre un terrain de jeux grandeur nature pour tous les âges, tous les goûts et en toutes les saisons. Nous vous convions à alterner randonnées et visites de musées, marchés du terroir et escapades ferroviaires,

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de nenette206
  • : je suis retraitée j' habite la région Bourgogne ce blog je l ' ai créer pour amitié et mettre mes images que j 'aime
  • Contact

Bonjour

la  banniere  et  le  fond  de  mon blog    a  était    faites  par

  PteFleurs son site  c 'est  ici

je vous souhaites  une  bonne semaine

Recherche

il est l 'heure