Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2016 5 16 /12 /décembre /2016 05:00

Région Auvergne
Département de Haute-Loire
Préfecture :Le Puy-en-Velay
Sous-préfecture :Brioude et Yssingeaux
Villages du Mézenc Vivarais
Encadrée au nord par le Parc Régional du Pilat et au sud par le Mont Mézenc, cette région offre aux touristes le charme et la tranquillité de la moyenne montagne. Son altitude lui permet de jouir d'un climat sain et frais, propice à la découverte. La jeune Loire qui la traverse prend sa source non loin de là en Ardèche.
Au sud est dans le Vivarais, de nombreuses stations de sports d'hiver proposent une multitude d'activités de plein air, pour toute la famille.

Villages du Mézenc Vivarais 4

Bigorre : le hameau situé sur la commune de St Front est l'un des rares à avoir conservé ses chaumières recouvertes de chaumes ou de lauzes. Edifiées à la fin du XVIIIe siècle et début XIXe siècle, elles ont pour certaines été restaurées dans les années 1970. Typique des maisons blocs du Mézenc, qui réunissent sous le même toit pièce d'habitation, étable et grange, l'une d'entre elles accueille un écomusée qui retrace l’histoire de ces vieilles chaumières et le travail des chaumiers. Cet habitat est typique du monde rural des hauts plateaux du Mézenc. Les toits en forte pente protègent bien des rigueurs terribles de l’hiver avec ce vent qui balaye cette haute terre aux allures de steppe. Le village figure parmi les villages de caractère de Haute Loire.
$$$$$$$$$$$$

Goudet : blotti au pied du château de Beaufort du XIIIe siècle perché à 855 mètres d'altitude et dont les ruines dominent la vallée de la Loire, le village est pittoresque. Par sa situation géographique très favorable sur la jeune Loire naissante, Goudet fut un lieu privilégié de passage. Pour protéger le gué et en tirer quelques bénéfices, des gens d’armes s’y établirent comme Jules César et différents nobliaux qui y bâtirent en vis-à-vis deux châteaux dont l’un reçut comme nom le sobriquet assez explicite de "Beaufort". Au XIXe siècle, une industrie très florissante porta même très loin le nom du village. Une trentaine d’ateliers y fabriquaient des milliers de chapeaux en feutre. Si les hommes ont été chapeliers pendant un siècle, les femmes quant à elles se sont consacrées durant bien plus longtemps à la dentelle. Chapellerie et dentelles ont fait la gloire du village.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by janine - dans l'auvergne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de nenette206
  • Le blog de nenette206
  • : je suis retraitée j' habite la région Bourgogne ce blog je l ' ai créer pour amitié et mettre mes images que j 'aime
  • Contact

Bonjour

la  banniere  et  le  fond  de  mon blog    a  était    faites  par

  PteFleurs son site  c 'est  ici

je vous souhaites  une  bonne semaine

Recherche

il est l 'heure